S’engager dans une démarche de bilan de compétences :

Depuis plusieurs semaines j’ai annoncé à mes partenaires de CAMINOSCOPE que je compléterai l’article écrit sur « Comment choisir la personne qui va vous accompagner dans votre bilan de compétences », par un article sur « l’engagement ».

Ces 2 points constituent pour moi deux étapes fondamentales du bilan.

Ce dimanche matin, je prends tranquillement un café au soleil lorsque…C’est maintenant !!!

Voilà une chouette illustration de ce que je souhaitais vous partager !

Lorsque l’idée d’écrire sur le sujet est venu je n’avais aucune idée de ce qui m’a poussée à la proposer. D’ailleurs je n’avais pas plus l’idée de ce que je pourrai écrire à ce moment-là.

Maintenant que c’est revenu aussi spontanément et directement, je ne laisse pas filer l’occasion de m’exprimer sur le sujet…

Me reviennent les mots de certaines des personnes que j’ai accompagnées « ça fait un moment que je veux le faire », « j’y pense régulièrement ». Parfois plusieurs années s’écoulent et un jour…Hop, elles entrent dans la démarche.

C’est l’écoute qui précède l’engagement.

Elle se manifeste de différente façon : un ressenti, une intuition, une sorte de « petite voix » intérieur qui semble nous parler. C’est là mais « est ce que je n’ai pas rêvé ? », « je ne suis pas sure… », « Et si… », « Mais… », beaucoup de raisons qui viennent voiler puis repousser ce qui s’est présenté le temps d’un éclair, spontanément jusqu’au jour où, cette impression, intuition dispose d’un espace suffisant pour s’imposer et vous pousser à la suivre et la rendre visible par du concret.

S’engager dans la démarche de bilan c’est dire OUI à cela, un OUI total qui conduit à appeler un ou une consultante en bilan, à la rencontrer, à vous mobiliser complétement pour concrétiser la démarche et la suivre.

L’engagement c’est dire OUI à tout ça malgré les zones d’ombre qui demeurent, malgré toutes les questions qui émergent aussi et qui génère de l’inquiétude, des peurs.

Je vous propose de laisser ces questions émerger, laissez les zones d’ombre se montrer, les doutes, les peurs s’exprimer, sans rien retenir.

Ecrivez dans un carnet (qui pourra d’ailleurs vous accompagner tout au long de la démarche de bilan) tout ce qui se montre et qui vous donne l’impression de freiner votre élan initial, aussi petit qu’il soit.

Que reste-t-il ?

Je vous invite à laisser les réponses venir d’elles-mêmes.

Inspirée depuis plusieurs années par ce poème,  j’ai l’élan de vous le partager :

LE POUVOIR DE L’ENGAGEMENT
Tant que nous ne nous engageons pas, le doute règne,
La possibilité de se rétracter demeure,
Et l’inefficacité prévaut toujours.
En ce qui concerne tous les actes d’initiative et de créativité
Il est une vérité élémentaire,
Dont l’ignorance a des incidences innombrables
Et fait avorter des projets splendides :
Dès le moment où l’on s’engage pleinement,
La providence se met également en marche.
Pour nous aider, se mettent en œuvre toutes sortes de choses
Qui sinon n’auraient jamais eu lieu.
Tout un enchaînement d’événements, de situations et de décisions
Crée en notre faveur toutes sortes d’incidents imprévus,
Des rencontres et des aides matérielles
Que nous n’aurions jamais rêvé de rencontrer sur notre chemin…
Tout ce que tu peux faire ou rêver de faire, tu peux l’entreprendre.
L’audace renferme en soi génie, pouvoir et magie.
Goethe

Florence CASILE, Pour CAMINOSCOPE ASSOCIES 06 76 52 64 11

Author

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close