Financement

Les informations qui suivent sont générales et données à titre indicatif. Nous nous tenons à votre disposition pour vous renseigner et obtenir des précisions.

Pour financer votre bilan de compétences, plusieurs possibilités existent :

Financement par le CPF (Compte Personnel de Formation)

Depuis le 1er janvier 2015, le DIF (Droit Individuel à la Formation) a été remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation). Votre crédit d’heures de DIF est reportable sur votre CPF. Pour accéder à votre compte CPF et à votre crédit de formation (exprimé en euros), il faut avoir enregistré vos identifiants et informations personnelles via le lien suivant : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/

Le bilan de compétences fait partie des formations éligibles au CPF. Vous pouvez mobiliser votre CPF pour un bilan de compétences pendant ou hors temps de travail.

► Plan de développement des compétences (ex plan de formation)

Un bilan de compétences et d’autres actions de formation peuvent être financés dans le cadre d’un plan de développement des compétences. Dans ce cas, le projet peut être à l’initiative :

  • de l’employeur : celui-ci propose à son salarié un bilan ou une formation dont le financement sera pris à sa charge en partie ou totalité selon les cas.
  • du salarié : l’entretien annuel et/ou la procédure de recueil des besoins de formation peuvent être des occasions pour le salarié de faire une demande de formation ou de bilan. Si la demande est conforme à la politique de formation de l’entreprise, celle-ci pourra prendre en charge les prestations sur son budget de formation.

Marche à suivre : nous contacter, nous élaborerons ensemble une prestation sur mesure.

► Financement personnel

Nous saurons pour proposer un programme et un financement adaptés pour vous accompagner dans votre évolution professionnelle.

A SAVOIR  ► Projet de Transition Professionnelle (ex-CIF) – CPF de Transition (ou CPF de Transition Professionnelle – CPF TP)

Le projet de transition professionnelle (PTP), ou CPF de Transition, permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation certifiante destinée à lui permettre de changer de métier ou de profession. Il remplace le congé individuel de formation (CIF). Le salarié bénéficie d’un congé spécifique lorsqu’il suit cette action de formation en tout ou partie durant son temps de travail.

La formation demandée n’a pas besoin d’être en rapport avec l’activité du salarié.

Tout salarié peut demander un CPF de Transition.